Le renouvellement des generations

L’activité agricole de la vallée génère un grand nombre d’actifs directs et indirects. Si le dynamisme agricole du territoire est en grande partie lié à la filière Beaufort, le renouvellement des exploitations laitières semble aujourd’hui fragilisé.

La Tarentaise souffre d’un phénomène de vieillissement de sa population active agricole et du non remplacement de plus en plus fréquent des exploitants partant en retraite. L’âge moyen chez les éleveurs bovins de la vallée est de 48 ans. Entre 2006 et 2011, pour 20 installations sur le territoire il y a eu 41 cessations. De même, certains GAEC de la vallée peinent parfois à renouveler leurs associés et doivent réduire leurs niveaux de production pour faire face aux surcharges de travail.

Cette tendance pourrait, à moyen terme, mettre en péril le fonctionnement même des structures collectives de la vallée, tout particulièrement des coopératives, en cas de forte baisse du litrage total.

Pour cela, les coopératives laitières de la vallée se mobilisent fortement depuis 2012 pour mettre en place des actions visant à faciliter la transmission des exploitations et l’installation de jeunes agriculteurs sur le territoire.

Enquête de la Chambre d’Agriculture Savoie-Mont-Blanc, 2013

Enquête de la Chambre d’Agriculture Savoie-Mont-Blanc, 2013

  • Logo Auvergne Rhone Alpes